CFDRM > Livres de la bibliothèque du CFDRM Livres de la bibliothèque > Dictionnaire des noms commun Lettre M de (mas a maso)

Les dictionnaires internes du CFDRM, dédiés aux massages.

Les dictionnaires internes Noms propres

Les dictionnaires internes Noms communs

A B C DE F G H -  I J K L - M 1-2-3-4-5-6-7-8 &-9 - N O P QR S TU V WX Y Z

Lettre M (de Mâche a Masochisme) arrow03a.gif PAGE 2 (introduction et index) arrow03b.gif (Massage a boules a Massages ayurvediques)

Lettre M page 1 (de Mâcher a Masochisme)

Lettre M page 2 (introduction au MASSAGE et INDEX)

Lettre M page 3 (de Massage a boules a Massages ayurvediques)
Lettre M page 4 (de Massage Balinais a Massage expérimental)
Lettre M page 5 (de Massage facial a Massages par transport)
Lettre M page 6 (de Massage percussif a Massage Wave)
Lettre M page 7 (de Massage thanato-morbide a Masseuse)
Lettre M page 8 (de Masso- a Mythologie)
Lettre M page 9 (Les sexuosités)

Massage des aveugles de guerre. 

Nous parlons de dictionnaire de façon générique mais il s'agit davantage d'un lexique interne au CFDRM ayant pour fonction de référencer les noms ayant fait l'objet d'un lien hypertexte et de restituer le rapport qu'ils entretiennent avec le massage ; les biographies ; les ouvrages afférents ; etc.

Pour connaître le sens des symboles utilisés par le CFDRM, il vous suffit de cliquer sur celui qui vous intéresse lorsqu'il s'y prête ou de vous reporter à notre liste ici.

M

arrow03a.gif PAGE 2 (introduction et index) arrow03b.gif

Voir l'INDEX des massages

Malning (Mouvement de meule pratiqué en effleurage)

Massage (Pratique impliquant gestes et mouvements)

Lettre M Lettre M page 2 (introduction et index)
Page précédente Lettre M page 1 (de Mâche a Masochisme)
suivante
Lettre M page 3 (Massage a boules a Massages ayurvediques)

Derniers apports et corrections tenant à la définition du mot Massage : vendredi 16 décembre 2022,
Nous référencerons tous les
termes en lien avec le massage, même s'il s'agit d'hápax Information ouverte dans une nouvelle page.)
– Les définitions que nous donnons du
massage sont rédigées par le CFDRM de Paris, néanmoins, si vous souhaitez apporter des précisions, des corrections ou faire une proposition de rédaction d'articles, n'hésitez pas.

Terme en lien direct avec le massage. MASSAGE, cinétique du mouvement se constituant à partir du contact pour varier ensuite selon les innombrables form factors retenues et objet de culture (voir aussi Massologie).
Nom propre générique évidentiel Information ouverte dans une nouvelle page à large spectre du sensuel au sexuel, du pratique au technique, de l'intuitif à l'académisme (doctrinale Information ouverte dans une nouvelle page exigeant ou latitudinaire Information ouverte dans une nouvelle page et libéral). Le terme est employé pour désigner alternativement un toucher généricable, (faire un massage) au sens de pratique extemporanée Information ouverte dans une nouvelle page", une technique, un objectif donné à une personne (masseuses, masseurs), à un matériel (rouleau de massage), à un produit (huile à massage) ou même la désignation d'une activité et son lieu d'exercice (salon de massage). Par métonymie, massage est synonyme de rixe, se battre, se frictionner.
En réalité, on ne peut pas faire l'économie d'une définition du massage et surtout pas de se contenter d'une seule sans renoncer à l'expliquer alors même que pratiquer c'est déjà expliquer autrement mais insuffisamment pour que l'on s'en contente. Tous cela n'est qu'une histoire de rétine et de champs de vision, de « punctum remotum Information ouverte dans une nouvelle page» visuel, et de « punctum proximum Information ouverte dans une nouvelle page », c'est-à-dire le point le plus éloigné et le plus proche que l'on puisse concevoir ne serait-ce que pour envisager une perspective élaborative.

Scène de massage, Zabludowski 1904, page 138.

On peut dire que le massage part d'un code source (mouvements "nano, micro, macro, uniques ou successifs", faits, dans l'ordre, de connexions, de contacts, de toucher) pour s'appliquer ensuite à des modèles distinctifs et distributifs (pratiques, techniques, méthodes). Mais le massage, c'est aussi un certain rapport au temps et à son effacement.

Code source du massage : forme évoluée du mouvement établissant une interaction, même simple, entre deux éléments inertes ou vivants (connexion-s, contact-s, puis seulement après vient le toucher comme construction élaborée, complexe). Voir Masso-chronologie.

– Chez le vivant il désigne toutes les formes les plus prosaïques de confrontation à l'autre par l'utilisation de ses sens parmi lesquels la spécialisation d'un toucher corpusculaire couvrant l'ensemble de l'organe de la peau et pas seulement réduit aux doigts.

Modèles applicatifs et distributifs du massage : pratique-s, technique-s, méthode-s, enseignement-s, mooc autour d'objectifs sexuel-s (Massages vectoriels et massages matriciels), curatif-s, technique-s, performanciel-s Information ouverte dans une nouvelle page, relaxogène-s, parégorique Information ouverte dans une nouvelle page.
« Le grand quiproquo du
massage c'est qu'il est d'abord erronément perçut comme un ensemble de techniques avant d'être regardé sous sont acception péjorée de pratique, alors qu'en réalité, il est le gigantesque continent d'une myriade de pratiques et seulement à la marge, un groupement technique. De la même manière que l'inconscient collectif occidental préfère mettre l'esprit avant le corps, persiste à hiérarchiser le haut et le bas, il dénie le statut de massage aux mille et uns exemples abeillés Information ouverte dans une nouvelle page qui constellent notre quotidien. » 03/05/22 A. C.-M.

Le massage procède d'un intervenant et d'un bénéficiaire, ils se posent comme des intermédiaires réactionnels sensibles.

Terme en lien direct avec le massage. Le CFDRM de Paris n'est pas là pour se contenter de référencer les massages indigènes et autochtones _ce sont d'ailleurs eux qui sont les moins bien décrits parce qu'il faudrait être un spécialiste de chacun_ alors, même si ceux-là sont tous légitimement listés, nous voulons aussi et surtout cataloguer l'extrême diversité de leurs séquences ADN, les acides aminés qui les composent, c'est pourquoi nous irons les chercher au cinéma, dans la sexualité, la carte postale, l'édition, la philatélie, la photographie, enfin, partout ce qui fait le monde de Sapiens.

NUANCIER POSTURAL (n. & f. cfdrm 01/20) un masseur, qu'il soit professionnel ou de circonstance (ami-e-s, amant-e-s) ne dispose que de deux distances modulaires (peut être alternées) directement associées à l'implantation des organes qu'il devra utiliser pour atteindre un corps, soit distale (éloignée de lui), soit proximale (proche de lui). Ces distances affectent l'approche géographique et peut s'appliquer à n'importe quelle pratique et/ou technique indépendamment de son déroulé initial.

Nous sommes là dans une cynétique inductiviste Information ouverte dans une nouvelle page qui doit dépasser les clivages professionnels et/ou intimes pour intégrer celles inhérentes aux attentes humaines couvrant les pratiques anomales et celles plus communes.

Le massage peut être réduit à une expression du corps par le corps à la fois réflexe, native et se prolongeant naturellement sur des extensions médicales ou culturelles impliquant parfois l'outil (rouleau de massage, stylet etc). Il s'effectue sur une ou plusieurs des parties du corps d'un tiers en utilisant alternativement ou exclusivement les zones corporelles d'un intervenant devenu masso-orientable. Il peut ainsi, dans l'absolu, les engager toutes, afin d'atteindre l'autre par la physiologie des sens ou l'expression de ses gestuelles, même si la motilité de certains organes se prêtent mieux que d'autres à la chorégraphie du mouvement. Partant de là, nous pouvons dégager quatre grandes familles d'intervention distales et sept proximales :

[dans le sens égyptien, de la tête aux talons]

MASSAGES A DISTRINUTIONS DISTALES on peut aussi parler de POSTURAL COMMUN, contient les quatre distributions distales mobilisant les extrémités de l'opérateur - section :

  1. MASSAGES A DISTRIBUTIONS MANUELLES : rassemblent l'ensemble des pratiques et/ou techniques, qui s'effectuent avec les divers angles de la main et de ses portions (paume, doigts, ongles etc), relevant des réflexes humains ou des massages traditionnels et même les adjonctifs comme la fessée, la gifle, la flagellation. La main étant l'organe par excellence de la spécialisation du corps humain, il est naturelle que la majorité de nos masso-activités passent par elles.
  2. MASSAGES A DISTRIBUTIONS DIGITÉES : (avec les doigts (de mains ou de pieds) pour seul médiateur délibérément spécialisé autour de pratiques et/ou de techniques qui s'effectuent en utilisant les différents angles et portions de ceux-ci (pulpes, articulations (et plats de phalanges et abarticulaires), ongles etc). Il peut être successivement, alternativement ou exclusivement de surface avec l'acupression, le Shiatsu pour les techniques et l'ensemble des digitopressions pour des pratiques distribuées sur n'importe quelle partie du corps (pieds, pubis, aisselles etc) et/ou bien plus en profondeur comme la variante des trois massages anaux (l'anus, le rectum et/ou la prostate), le massage de la bouche et de ses portions (gencives, langue, joues internes, salive etc, même s'il reste un massage de situation non expressément théorisé).
  3. MASSAGES A DISTRIBUTIONS BRACHIALES : rassemble l'ensemble des pratiques et/ou techniques qui s'effectuent avec les bras et/ou les avant-bras comme le massage lomi lomi. Certaines pratiques mobilisent également les coudes pouvant aller jusqu'aux épaules.
  4. MASSAGES A DISTRIBUTIONS PODALES : pratiques et/ou techniques qui s'effectuent avec les pieds nus et/ou chaussés de sa totalité ou de certaines ses portions comme les talons, orteils, ongles, la plante donnant lieux à diverses pressions, malaxages, foulages lors d'un Massage podal. Nous prendrons l'exemple technique de l'ashiatsu et celui des nombreux massages de circonstances potentiellement paraphiliques (partialisme Information ouverte dans une nouvelle page).
    – De manière adjonctives viendra invariablement
    s'ajouter les nombreuses extensions paraphiliques en associations directes avec la sexualité mais impliquant tout aussi légitimement le massage. Donc à divers degrés nous observerons des focalisations sollicitant propreté ou saletés et les impératifs esthésiologiques convoquant goût et l'odorat endo-corporel (transpiration, négligences, mouillures urinaires, excrémentiel) ou exo-corporels (parfums, textures alimentaires), et enfin toute la gamme des possibles exploitations textiles (chaussettes, bas), et/ou chaussures (textures, jeux de matières et de rôles, etc).

MASSAGES A DISTRIBUTIONS PROXIMALES ou POSTURAL ADJONCTIF ou encore A COMPLICATIONS, comme en horlogerie, la complication c'est ce qui s'ajoute afin d'apporter aux quatre fonctions de bases précitées tout un travail de spécialisations menés à partir du corps du masseur. Nous avons identifiés sept distributions proximales exploitées au plus proches des points attaches de l'opérateur :

  1. MASSAGES REPTATIFS : qui procèdent par la reptation de tout ou partie du corps du praticien sur tout ou partie du corps du corps de la personne massée, faisant du balancement corporel un couvrement d'espèce valorisant le poids de l'autre, sa juxtaposition, des effets de frottements, de saturations (Massage saturatif), d'oscillations, la présence des différentes conformations corporelles comme dans le body-body possiblement le body-under-body), le massage nuru et l'ensemble des approches humaines qui sollicitant ces faces-à-faces inter peaux. On peut aussi parler de massages algaux ou de pratiques algales, d'adjection Information ouverte dans une nouvelle page. Voir frotting, peau-à-peau, Méthode kangourou - le Peau à peau parental, se trémousser, se mouvoir, remuer, bouger, glisser, facesitting sans oublier l'esprit des théâtrifications.
  2. MASSAGES PÉRI-CRÂNIENS : implication, dans le massage, du crâne ou de ses différentes parties (employé comme un roller organique) et/ou du visage (joues, nez "touching noses", menton, front, lèvres, oreilles, pas la langue qui fait partie du manducatoire) mobilisés pour masser avec leur surface d'élection, ne reste plus qu'à jouer sur les appuis et les pressions de toute la tête.
    Gustave Flaubert Information ouverte dans une nouvelle page, tome V, p. 344 e-book) Notes de voyages chapitre Voyage à Carthage en juin 1858 page 344 Ed. Louis Conard , 1910 "Bain turc exquis ; un nègre admirable pour masseur ; celui du Rieff me massait les genoux avec sa tête."
  3. MASSAGES MANDUCATOIRES Information ouverte dans une nouvelle page famille de massages qui impliquent la bouche à divers degrés, dans ses remuements (se frotter la langue contre le palais, sucer son pouce etc), par absorption, mastication, déglutition (Massage déglutitif, massages per os), de la famille des MASSAGES BUCCAUX à distinguer des massage-buccaux cavitaires,
  4. s'effectuant en péri-buccal, contre et/ou à l'intérieur de la bouche et peut même inclure toutes les pratiques buccales ou linguales à effets texturant à la surface de la peau ou antrale Information ouverte dans une nouvelle page allant du léchage applicatif à la succion aspirative. La fellation/autofellation, le suçon, MASSAGES ANAUX (générique), etc... (sont des massages de situation manducatoires) ; le baiser sera quant à lui qualifié de massage philamatologique Information wikipedia ouverte dans une nouvelle page mais il est tout-à-fait possible de se projeter sur un massage des dents et/ou avec les dents, des gencives et/ou même la langue par la langue, les lèvres etc sans que le baiser ne soit nécessairement convoqué, tout dépend des implications intimes que cela engage chez les protagonistes et des envies d'expériences tout-à-fait capable de mettre en retrait ou en sourdine les sexualités. Il est à noter que la sexualité dans le massage ne lui est pas nocive mais bénéfique même si elle place le massage sur un autre plan.
    L'exemple de la
    fellation/autofellation est un cas d'école particulièrement intéressant à étudier car elle peut tout aussi bien être réduite à son expression populaire de « pipe » au sens de sucer l'organe de la copulation juste pour le faire jouir (ce qui est aussi un massage, section massages sexuels), ou installer tout un développement plus ou moins sophistiqué portant sur l'exercice de la sensation et diverses élaborations génitales. A un certain niveau d'exécution, on peut même se demander si son vocable de désignation péjorative ne gagnerait pas à être requalifié dans un esprit technique et de spécialisations selon la nano-zone sollicitée.
  5. MASSAGES MAMMOPHORES : de mamelle et de phore (« porteur ») donnant aux seins et tétons des hommes et des femmes un relief engageant la sensation et une expérience intéressante.
  6. MASSAGES GÉNITOPHORES : c'est un néologisme que nous formons à partir de génital et de phore Information ouverte dans une nouvelle page (« porteur ») afin d'associer le massage avec celui qui en porte l'organe tout en se proposant de masser avec. Le sexe est tout-à-fait légitime à intervenir au bénéfice de ses multiples espaces calorifiques, poids, odeurs, poils etc rendant insolite sa médiation. Sa distribution (sexe contre sexe, sur et/ou contre et/ou dans (vagin), massage du visage, des pieds etc mais avec le sexe ou des parties de celui-ci "verge, gland, prépuce, tissus boursiers, testicules et l'ensemble des extensions humorales (précum, sperme, urine, pertes vaginales"...). Nous l'illustrons le plus naturellement du monde ici puisqu'il n'est pas rare qu'un ou une massée puisse souhaiter percevoir cette présence quelque part sur son corps, ou qu'un-e masseur-se de circonstance soit disposé-e à en faire une interface valable d'échange.
  7. MASSAGES GENUPHORES : de genou et de phore (« porteur ») désigne un massage effectué par les genoux dont la périphérie articulaire se déplace à la surface du corps ou procède par pincements extrémitaires involontaires ou intentionnels, voir, résolument technicisés.
  8. MASSAGES PHANÉROPHORES : de « phanère » et de phore Information ouverte dans une nouvelle page (« porteur ») ensembles des actions sensitives pouvant être effectuées avec les cheveux, les poils corporels et les ongles des pieds et des mains. Voir massage des phanères.

De cette ventilation classificatrice établie, on peut tout-à-fait opérer les espaces d'articulations à courtes focales que l'on veut comme des Massages à distributions libres pour lesquels on laisse le client et/ou le masseur choisir l'interface de contact et le destinatif dont chacun des deux pourra disposer en l'adaptant selon ses propres attentes.

– Génériquement, chez l'homme en tant qu'espèce, le terme désigne l'ensemble des techniques/pratiques corporelles qui engagent les stimulis du vivant afin d'atteindre l'Être par son environnement d'accueil, (confort), par l'esprit (attentions, philosophies, spiritualités), par le corps en surface et le corps profond (travail des tissus), par le psychisme, le mental, selon deux grands groupes passablement distincts et pourtant liés que sont les massages de relaxations (bien-être) et les massages thérapeutiques (curatifs et/ou préventifs), proposés en complément pour un grand nombre de maux dans l'histoire. On pourrait presque ajouter les massages spiritualistes.
Seulement, est-ce que le
massage peut être réduit à son image d'Épinal tels que les attendus de notre sensibilité occidentale nous l'a restitué ou peut-il être amendé, complété, requalifier, voir, calibré autrement que par ses finalités traditionnelles ? Le massage est un massage, mais est-ce qu'une application reste un massage ?

Le massage peut être utilisé aussi bien comme un moyen que comme une fin et peut faire l'objet de toutes sortes de dérives : sectaires, chalataneries etc et prendre une dimension thanato-morbide, voir Massages thanato-morbides.

La ou les personnes qui pratiquent le massage sont appelées MASSEUR(S) ou MASSEUSE(S).

Postulat de base : le massage se constitue en tant qu'échange de surface, mouvements + gestes = Massage - Impulsion, contact, toucher = massage.

(A affiner toujours un peu plus.)
On peut dire qu'il existe trois sortes de
massages, les massages tiers, les auto-massages et les massages physiologiques prodigués par les mouvements naturels du corps. Le massage dans les sports, par le Dr. H. Somen, Ed. Baillière 1913 TDM Fiche techniquepage 178/179 « Le abdominal est moins indispensable chez le rameur […] à cause des mouvements continuels de flexion et d'extension du tronc, qui constituent par eux-même un excellent massage des organes abdominaux. ». Idem pour les lutteurs page 196 « D'après beaucoup de lutteurs, le massage ne serait pas utile dans la lutte qui, par elle-même, constitue un véritable massage. »

Diverses cartes-postales impliquant le massage.

Caricature d'enfants

Massage animal

Caricature du nègre

 

 

Infrastructure

Massage érotique

Façade d'immeuble

Déconstruction d'un massage : il se compose d'une partie préparatoire (déshabillage, douche), de la prestation à proprement dit, et enfin, le moment de résolution intégrant la levée, la douche finale et le rhabillage. Les massages traditionnels, souvent forfaitaires, se focalisent sur l'espace d'intervention mais la nouvelle école des massages segmentaires préconisent la globalisation de l'esprit aux zones contingentes comme en Massage-Français où l'on dit qu'un massage ne doit pas se réduire à ses gestes techniques mais se penser globalement : "Se donner les outils de la prolongation, les caractères de la prestation et les avantages de l'option".

Distorsion culturelle : Les activités professionnelles associent la plupart du temps le nom qui les désignent, ici le massage, aux praticien(ne)s qui les exercent. Pourtant, l'art du massage souffre en France d'une dichotomie structurelle entre histoire et strates sociales d'appartenance faisant que si ces arts très souvent mêlés d'Asie, il sont spontanément associés à des philosophies, des traditions, quand les masseurs ou masseuses restent quant-à eux injustement cantonné(e)s au dépressiatif, (new-âge, érotisme, charlatanerie, amateurisme). Voir aussi à culture).

Les intrants du massage : Le mot massage est un formidable véhicule culturel et mnémotechnique qui lui fait désigner la plupart du temps un pays ou la région qui l'irrigue afin que sa localisation géographique donne à chacun le sentiment de le connaître depuis toujours, d'évoquer une atmosphère, l'idée d'un voyage au lieu de le réduire à sa seule technique.
Pays : massage australien, massage californien (Etat), massage chinois, Massage-Français, massage hawaïen, massage Sarawak (Etat), massage suédois, massage thaïlandais, massage tibétain, massage turc,
Régions : massage Esalen,
Il peut aussi avoir d'autres
désignations comme : un pays : Massage-Français, une région : massage Ésalen, un objectif : massages thérapeutiques, une méthode : massage cardiaque, un organe : massage prostatique, une intention, massage-s sexuel-s, une orientation : massage gay, un résultat : massage relaxant, une période : massage traditionnel, une durée : massage minute, une philosophie, massage taoïste, un esprit : massage à énergie libre, une position, massage assis, un matériel, massage pierres chaudes, un état : massage naturiste, un procédé : massage global, une technique : massage plaqué, une pratique : massage vibratoire, un produit : massage à l'huile etc.

 

 ÉTYMOLOGIE : le massage est l'action de masser avec le suffixe -age, c'est de son verbe qu'est apparu le nom. Sa racine est probablement arabe avec Mass qui signifierait (« palper, toucher ») comme la première intention de toucher pour palper.

Étymologie arabe : (fin du xviiie siècle) De l’arabe, mas (« palper, toucher »). Une autre source nous dit "Mass, signifierait pétrir, l'art du pétrissage" mais tout cela reste à confirmer. Ce qui dérange le CFDRM dans cette datation c'est qu'elle entre en collision avec les Zend Avesta d'Anquetil Duperron TDM Fiche techniquequi contient la plus ancienne occurrence connue du mot massage mentionnée dès 1771 pages 80 ; 333/334 ; 342/343 ; 353-356, tome 1 sur 3. Donc là nous nous situons au début du troisième tiers du xviiie siècle sachant que son voyage aux Indes remonte à 1755 et 1762. De mémoire, mais il faudrait vérifier, il me semble que ce terme était apparu encore plus anciennement en langue anglaise.
– Dans
Analyse des eaux d'Aix en Savoye (EO 1773) - Analyse des prétendues eaux ferrugineuses de la Boisse, situées près de Chambéry (1777), EO TDM  Fiche techniqueDaquin, en 1799, dit qu'au retour de l'expédition d'Égypte Information ouverte dans une nouvelle page de l'Empereur Bonaparte Information ouverte dans une nouvelle page, les égyptiens, à la sortie du bain se frottaient tout le corps (« matz » exprimant l'action de masser).. [Il faudrait avoir cette édition mais si l'emploie de ce « matz » devait être confirmé on peut en déduire qu'elle se rapproche de l'étymologie arabe.]

Étymologie grec : massein, Massein en grec selon Serguei Sakhno, auteur du Dictionnaire russe-français d'étymologie comparée Ed. L'Harmattan 2009 TDM Fiche techniquep. 161, il ne signifierait pas masser mais pétrir (au sens de pétrin) et le mot massage n'en descendrait pas. La proximité que le verbe grec "massein" entretient avec le massage est bien sûr aisée à saisir, mais cette racine ne constituent pas celle qui a permis à la formation du mot massage "...il est en relation avec le mot français masse, lui-même issu du grec maza qui signifie "grosse crêpe d'orge mêlée d'huile et d'eau", il n'a aucun lien avec le verbe masser.". Voir aussi Magma et macérer.
Dans
La gazette médicale de Paris que nous vous restituons dans Le dossier Eugène Molteno, les minutes du procès d'Eugène Molteno(t) mentionnent ceci : Le témoin arrive au massage. « Peu importe, dit-il, que le mot masser soit grec ou arabe ; les voyageurs ont tait l'historique de cette opération...».
Cette association se retrouve en 1758 chez
Grose, page 175 de Voyage aux Indes orientales, Traduit de l'anglais par M. Hernandez, en 1758 TDM Fiche technique"On est couché sur un sopha, & celui qui est chargé de l'opération, vous paîtrit tous les membres les uns après les autres comme si c'était de la pâte.".

Étymologie hébraïque : mashesh, presser. (A développer).
– En breton,
meza signifie pétrir. Dictionnaire russe-français d'étymologie comparée par Serguei Sakhno, Ed. L'Harmattan 2009 TDM Fiche technique p.159 en lien avec le verbe macérer.

L'orthographe du mot est la même dans la plupart des langues à l'instar  de l’Anglais, de l’Allemand, du Néerlandais, du Danois et surtout du Suédois où le mot kinésithérapie va être inventé en 1845. En Italien massaggio, Espagnol masaje, Norvégien massasje, Polonais masaz, Russe maccax, le mot reste facilement identifiable à l'exception du Finnois l’a complètement modifié avec hieronta.

 

 MASSO-CHRONOLOGIE : de masso et de chronologie, étude du massage à travers le spectre d'une grille partant des origines théoriques jusqu'à ce qu'il est advenu au terme de ce que les observateurs d'une époque peuvent être matériellement en mesure de saisir avant de se figer à leur tour dans le passé.

 

Masso-chronologie littéraire francophone : étude des premiers textes fondateurs employant le mot massage et tout ces dérivés au sein d'une chronologie historique ou occurrence connue. Devra faire l'objet d'une page dédiée (26/06/13).

Le premier à utiliser le mot massage , massent ; dans un ouvrage en français fut l'indianiste Anquetil Duperron dans ses Zend Avesta de 1771 TDM Fiche technique pages 80 ; 333/334 ; 342/343 ; 353-356 du tome 1 sur 3 : voir restitution de texte.
Le premier à avoir employé celui de masseur et de masseuse fut Guillaume J. H. J. B. Le Gentil de la Galaisière avec son Voyage dans les Mers de l'Inde Ed. Imprimerie Royale de 1779 - 1781 en 2 volumes. Dans le tome 1er TDMFiche technique, page 129, il écrit "A la côte de Coromandel Information ouverte dans une nouvelle page il y a masseurs & masseuses ; c'est ordinairement au moment de la sieste, (c) que se pratique cette opération."
Les questions en suspends : le mot massage est le même en anglais, en allemand comme dans la plupart des langues occidentales et il s'agirait de savoir dans quel pays européen on le voit-on émerger en premier ? Quel serait est le nom de l'ouvrage anglais qui l'emploi pour la première fois ? Est-ce en français ? Quelle est son articulation avec son ancêtre, la friction [voir De la Friction au Massage, par Alain Cabello-Mosnier].
Dans
La gazette médicale de Paris que nous vous restituons dans Le dossier Eugène Molteno, les minutes du procès d'Eugène Molteno(t) mentionnent ceci : Le témoin arrive au massage. « Peu importe, dit-il, que le mot masser soit grec ou arabe ; les voyageurs ont tait l'historique de cette opération...».
– Il serait à présent intéressant de connaître l'auteur du 19eme qui l'emploiera en premier au 19e siècle, en littérature ce sera Jules Verne et au théâtre, Feydeau.
– Les premiers écrits sur les massages dateraient de 2000 avant E.C. (A préciser davantage dans le temps)

Citations :

– « Le massage est ce qu'il peut ne pas être et là où il n'est pas se situe sa genèse. » Alain Cabello-Mosnier dans Voilà ce qu'est un massage !.

 

Association de moeurs & massage au 18eme siècle : 19/09/15
Grose, 1758 : le massage "excite chez les Orientaux les plus délicieuses sensations. ...fait éprouver-une tendre langueur, qui va quelquefois jusqu'à se pâmer & s'évanouir." page 176, Voyage aux Indes orientales, Traduit de l'anglais par M. Hernandez, en 1758 TDM Fiche technique.
Guillaume J. H. J. B. Le Gentil de la Galaisière, 1779 "Cette opération est peut-être une des plus voluptueuses & des plus sensuelles que l'amour du plaisir ait fait inventer ; mais quelque voluptueuse qu'elle soit pour les Indiens, ils n'y attachent aucune idée d'immodestie ou d'indécence, parce que cela n'est point dans leurs mœurs." dans son Voyage dans les Mers de l'Inde, Ed. Imprimerie Royale EO de 1779 - 1781 écrit dans le tome 1er TDM Fiche technique, page 128.

"excite ; sensations ; pâmer ; s'évanouir ; voluptueux ; sensuel ; plaisir ; immodestie ; indécence ;"

Au 20e siècle nous avons cette intéressant entrée que nous propose Bernard Petitdant le cite dans Massage manuel et instrumental en Europe du début du XIXème siècle à l’entre-deux-guerres, 2021 TDM Fiche technique(p.41) "Latson147, dès 1904, écrivait que le mouvement de renouveau scientifique du massage s’était installé simultanément en France, en Hollande et en Allemagne."

Masso-chronologie vue comme période : Nous avons repéré deux propositions de classifications pour l'instant avec :
Georges Berne dans Le Massage, EO Rueff et Cie, de 1894 TDM Fiche technique et élaborée avec Dujardin-Beaumetz dans une Chronologie historique du massage. Ils divisent le massage en six périodes, 1ère primitive, 2eme Chinoise, 3eme Indoue, 4eme grecque et romaine, 5eme Renaissante et la 6eme actuelle (fin 19eme siècle).
Alain Cabello-Mosnier propose une classification plus complète puisque récente dans son Tableau chronologique depuis les origines du massage en 2009 Chronologie des massages TDM Fiche technique avec cinq stades présentés ci-dessous :

Masso-Chronologie (par Stades) : organisation proposée par Alain Cabello-Mosnier afin de visualiser les différentes formes que peut prendre le massage jusqu'aux plus archaïques et qui ne s'imposent qu'après analyse. On parlera aussi de Massages classificatoires.

Massage classificatoire, terme emprunté à l'ethnologie 'classificatoire' et introduit par A. Cabello (25/06/13) pour désigner les formes primitives du massage sans lien immédiat, biologique, avec la définition moderne que nous donnons à des pratiques promues au rang d'art ou de thérapeutique. Ici, le lien massoïde se rattache à la présence de quelques éléments de communauté, comme par exemple le contact ancêtre du toucher :

  [Stade 1 : Primo-Masso-contact] engage le contact de la matière antérieur à l'apparition du vivant
  [
Stade 2 : Antéro-massage] contact primitif réduit aux unis cellulaires.
  [
Stade 3 : Proto-massage] passe du contact au toucher, intentionnel ou non dans le règne animal.
  [
Stade 4 : Primo-massage] exercice de ses sens au quotidien, la caresse, la sexualité, et tout contact de peau à peau.
  [
Stade 5 : Massage] version humaine élaborée dans un complexe jeu d'intrants et d'extrants culturels, de traditions, d'échanges ethniques impliquant les besoins thérapeutiques, magico-spirituels, artistiques afin d'alimenter ce qui deviendra une méthode. Ce Massage de Stade 5 se subdivise à son tour en deux distinctions et trois périodes :

 Massages positifs : englobant l'accompagnement, la thérapeutique, la relaxation, et/ou la sexualité.
 
Massages négatifs : rixe, affrontements, torture, non-massage. Voir les différentes formes de Massages thanato-morbides. –    Dossier afférents : massage et mort.
Le mot
massage est parfois détourné pour désigner une bagarre entre deux individus dont les coups sont une façon de stimuler la peau "ils se sont rudement massées". On parle aussi de "se frictionner". Voir Définition du mot massage.
Le massage dans les sports, par le Dr. H. Somen, Ed. Baillière 1913 TDM Fiche techniquepage 70 « Les lutteurs turcs ont une coutume originale deux athlètes s'enduisent le tronc et les bras d'un corps gras et luttent entre eux pour se masser mutuellement. »

Ci-contre, vignette caricaturale d'un Almanach Vermot, 1886-1946, TDM Fiche technique en date du jeudi 4 août 1898 : "Si les massages vous sont recommandés, dites : Flic en passant près d'un agent, vous serez massé à l'oeil."

Almanach Vermot, 1886-1946, TDM Fiche technique

Masso-Chronologie (Division par degrés, suite)

DATATION DU [MASSAGE DE STADE 5] : Dans la nomenclature habituellement utilisée par les historiens français on date les différentes époques de l'histoire européenne par la Préhistoire, l'Antiquité (jusqu'en 476), le Moyen Âge (jusqu'en 1492, disons 1500) ; l'Époque moderne (jusqu'en 1789) et enfin l'Époque contemporaine.
Notre travail d'inventaire général de l'ensemble des techniques de
massages existantes et dont on est en capacité de retrouver les traces, nous impose la nécessité de classifier ces strates selon un ordre cohérent et il n'existe bien sûr aucune datation internationale dans ce domaine. L'histoire des massages est mondiale, elle couvre toutes les périodes de l'histoire et l'intégralité des pays, l'antiquité occidentale n'est ainsi pas l'antiquité chinoise, le Moyen-âge n'existe pas dans les massages occidentaux, aucune technique n'est née à cette période et s'il devait y avoir une Renaissance des massages en Europe, elle recommencerait très probablement au 19eme siècle. Bien-sûr, cela est faux en partie puisqu'il faut distinguer les techniques élaborées différentes selon les régions et ayant fait l'objet d'observations des pratiques usuelles, (massages spontanés ou pratiques discordantielles).
Nous proposons donc de définir les
massages de la façon suivante :

    Massages Anciens (stade 5, 1er degré) : Chronologie, englobe tous les massages les plus vieux dont nous puissions trouver mention et pratiques (Massage thaïlandais, Iatraleptique grecque, Massage chinois) jusqu'au 18eme siècles, ensuite nous passons aux massages modernes puis contemporains. Si un massages traditionnel est nécessairement un massage ancien, l'inverse n'est pas toujours vrai puisqu'il peut ne plus être qu'une trace, d'une pratique de massage qui n'a pas essaimée, ne s'est pas propagée et qui pourtant constitue un fait historique relaté, constitutif d'une chronologie. La Iatraleptique contient clairement des éléments inhérents aux massages anciens (époque grecque) mais ce n'est pas un massage traditionnel dans la mesure où elle ne fut que partiellement reprise.

    Massages Modernes (stade 5, 2eme degré) : Unité chronologique des massages, désigne les techniques issues du XIXeme siècle et qui sont, en Europe, les premières manifestations concrètes d'un touché organisé en méthode.
Ex. de massages concernés : (
Massage suédois, etc)

    Massages Contemporains (stade 5, 3eme degré) : Unité chronologique des massages, englobe les méthodes du XXeme siècle et du 21eme ayant déjà bénéficié des mouvements hygiéniques et gymnastiques ainsi que des études sur le corps en provenance de France, d'Allemagne, de Suède, de Danmark et qui sont en capacité de revendiquer une communauté de praticien(ne)s.
Ces
massages ne peuvent pas constituer une tradition qui implique un accaparement spontanée de la part d'un groupe social, d'une pratique, d'un comportement etc...
Ex. de massages concernés : (le Shiatsu, le Massage californien,)

  – Massages émergeants, Unité chronologique des massages, qui ne revêtent pas de caractères réguliers dans la pratique d'une population témoin sur une longue période et sur des points géographiques vérifiés.
N
aissance de nouvelles techniques qui ne se sont pas encore imposées et faisant parties des Massages Contemporains et parmi lesquels le Massage-Français. Ce qui les distinguent des Massages de situation, c'est l'évident travail d'élaboration soucieux de proposer une nouvelle méthode en revisitant l'angle des gestuelles, des pressions, des postures, une philosophie, tout en s'inspirant des techniques existantes pour les améliorer. La capacité de preformeur du ou de la praticien(ne) seront sollicitées sans oublier les médiats habituels ou nouveaux comme la musique, les huiles, les parfums, les matériaux et matériels.
Les
outils dont-ils disposent pour essaimer sont : les écoles, les brochures, les site web, forums, blog, livres...
Ces
massages sont invariablement associés à une appellation distingtive, logo etc.

Massages de situations, ou massages spontanés, désigne la pratique sui generis, spontanée, de l'acte de masser que permet la circonstance. Ce terme est utilisable sur toutes les périodes pré-citées et impliquer l'exercice supposée proche de massages déjà existants avec ou sans connaissances de ceux-ci. Il contient le Massage intuitif qui lui ne se revendique d'aucune.
Pour se désigner il utilisera la plupart du temps un nom générique,
Massage à l'huile ; Massage de bien-être etc... Voir Liste des autres termes inadéquats ; massage généraliste.
Le
massage de situation est un terme technique permettant de rassembler sous un même vocable des pratiques autonomes indépendamment d'une époque, il ne relèvent ainsi pas nécessairement que des Massages Contemporains.

 –––

Ensuite il s'agirait de définir une arborescence de nature à fixer le massage et à l'orienter dans ses réticulations ; au CFDRM nous proposons de parler de :

  1. Massage(s) réflexes (sens1 générique) : 1ère des trois ventilations proposées pour tenter une répartition des massages dans une acception large rassemblant ici les pratiques spontanées de frictions irréfléchies visant à frotter instinctivement le corps heurté formant une sorte de massage basique.
  2. Massage(s) essentialistes : englobent les techniques qui exploitent l'essence du massage dans ses traditions et dans son esprit de bienveillance. 2e des 3 stades proposés rassemblant les techniques qui exploitent le massage en tant qu'essence en se réclamant et/ou maîtrisant ou non des traditions et/ou de son esprit de bienveillance.
  3. Massag(s) fonctionnalistes, 3e des 3 stades proposés pour regrouper les Massage(s) thérapeutique(s) reconnus ou non tels que ceux pratiqués par les rééducateurs para-médicaux ou les rebouteux et toutes actions visant à rétablir l'organes visé et divers mal-être ressenti dans ses fonctions biologiques ou psychiques.

CONTACTEURS : si nous considérons la forme à laquelle nous associons le plus souvent le massage, le contact passe par la mise en relation du corps avec une autre de ses parties (auto-massage), ou celle d'un tiers. La main reste, est de loin l'organe de surface le plus utilisé mais tous les autres, jusqu'à la langue, voir massage buccal, l'engagement de tout le corps (body-body, frotting), ont aussi une place de choix, sans oublier que ce contact peut également être non humain. La projection de l'eau contre la peau, l'utilisation de ventouses, les flagellations, le bercement, les ondes du bol Kansu (voir massage sonore), constituent autant de versions permettant le massage et d'effets qu'il y a de combinaisons.
Gustave Flaubert Information ouverte dans une nouvelle page, tome V, p. 344 e-book) Notes de voyages chapitre Voyage à Carthage en juin 1858 page 344 Ed. Louis Conard , 1910 e-book "Bain turc exquis ; un nègre admirable pour masseur ; celui du Rieff me massait les genoux avec sa tête."

CONTACTEURS MATÉRIELS :

Massage-s sans les mains, de ceux qui mobilisent les avant-bras (massage lomi lomi), les massages reptatifs (body-body) et les massages sexuelo-orientés (pratiques anales, buccales, vaginales), les Massages masso-gustatifs, les Massages masso-olfactifs etc

Terme en lien direct avec le massage. Massages avec les mains : section MASSAGES A DISTRIBUTIONS MANUELLES du NUANCIER POSTURAL pratique avant d'être une technique consistant à mobiliser les mains à des fin de relaxation, de soin ou de prévention de nature à impliquer la sexualité. La préposition avec suppose que les mains sont le contacteur de prédilection impliquant le plus habituellement un(e) seul(e) praticien(ne) (voir massages multi-mains) intervenant sur la personne à masser afin d'instaurer une balance relationnelle, un lien intime spécifique, mais il existe d'autres combinaisons possibles :

La multiplicité des intervenant(e)s est compatible avec la plupart des techniques déjà existantes, mais le nombre de mains spécifiés doit rester une information contenant une spécificité numéraire utile puisse qu'elle ne constitue pas une technique établie, ça n'aurait aucun sens de rassembler assez de mains de masseurs pour suivre les nombres entiers. Donc, pour illustrer mon propos, vous voyez bien que si le Massage à quatre mains n'existe pas en tant que technique ça qui ne l'empêche pas de faire parti d'un paysage régulièrement sollicité. Le massage peut alors être coordonné, symétrique ou disymétrique.

Massage-s à une main, les massages à une main sont nombreux, la masturbation bien-sûr, se brosser les cheveux, les dents, jouer à "je te tiens, tu me tiens par la barbichette", colin maillard etc, sont des massages ludiques ou des massages par le jeu mobilisant la main, le toucher.

Massage multi-mains, terme générique supposant plus d'un intervenant.

Massage-s à deux mains, pratiques usuelles concernant la plupart des massages jusqu'aux pratiques arériennes avec le Massage des corps subtils, magnétiques etc. Les Massages thanato-morbides comme étrangler, étouffer, noyer etc au cinéma, dans la littérature, la vie, avec ses peines...

– Dans le premier volume des Zend-Avesta de 1771 par Anquetil Duperron, TDM Fiche techniquepage 334 "On m'étendit sur une natte ; le Parse m'oignit d'huile la nuque du cou, le poignet, & les chevilles des pieds qu'il me serra avec une petite corde [...] m'oignit d'huile l'épine du dos, &. la frotta rudement des deux mains de haut en bas, pendant une heure."

Massage-s à 4 mains : mobilisation de deux masseurs ou masseuses intervenant au même moment sur la même personne. L'intérêt est dans le dédoublement des gestuelles, des techniques synchronisées ou pas sur des endroits différents ou communs du corps. Le rapport entre un binome et une troisième personne modifie en profondeur le lien initial.

Dans l'intitulé de désignation, le nom de la technique doit toujours prévaloir afin que sa filiation prime, (ex. massage suédois à 4 mains), indique que la technique est d'abord suédoise et précise qu'elle se fera avec deux personnes.
A défaut de quoi, elle sera rétrogradée en simple
massage générique, (ex. massage à 4 mains) qui, en n'en mentionnant aucune, ne peut se prévaloir d'aucune.

Dans L'intrigante histoire du papyrus du web... par Alain Cabello-Mosnier, 5 juillet 2013/2018 chapitre Scène masso-compatible n°3, fig 8 nous avons la description de deux officiants opérants ensembles, simultanément un massage des mains de leur prince qu'ils entourent. Ce travail descriptif s'inspire de Une rue de tombeaux a Saqqarah, par Jean Capart , Ed. Vromant & Cie. 1907 TDM Fiche techniquep. 52 Ouvrage en ligne sur un autre site. et du tome 2 TDM Fiche techniqueplanche LXVII ci-contre, p.133 Ouvrage en ligne sur un autre site. (pdf). p. 52/53 "[...]il (Ankhmahor) livre ses deux mains à des aides, qui semblent les lui masser.".

Massage à 4 mains. Aix-les-Bains.Ci-contre, carte-postale n° 21 - Aix-les-Bains - Établissement Thermal - La douche-massage mais impliquant un massage à 4 mains qui plus est assis.

Massage-s à 6 mains : trois personnes interviennent sur une seule. Le nombre d'intervenants est limité par la place qu'il est possible d'occuper autour d'un individu mais dans cette configuration, nous avons l'illustration d'un dessin issu de l'album de ce M. Mage et reprise, page 45, par Emil Bayard dans cette édition de 1863/1866 de Voyage dans le soudan occidental 1863/1866 TDM Fiche technique.

Massage au Soudan au 19eme.

Le massage dans les sports, par le Dr. H. Somen, Ed. Baillière 1913 TDM Fiche techniquepage 170 [parlant des massages inter round du boxer]: « Le temps étant très restreint, la présence de plusieurs masseurs (trois au moins) est indispensable : un pour les membres supérieurs, un pour le tronc et un pour les membres inférieurs. »

Massage à 8 mains, il ne s'agit pas de donner dans la sur-enchère du nombre de mains possiblement mobilisables, la limite se trouve dans l'imagination humaine et la justesse du toucher des masseurs intervenant. Le but ici est de trouver, dans l'histoire, des preuves de l'existence de ces pratiques. Dans un texte de Laurent Galopin, spécialisé en médecine à l'époque romaine, et repris sur le site du CFDRM de Paris Infirmiers et masseurs à l'époque gréco-romaine du 2 août 2013 nous lisons « chez Caelius Aurelianus, deux assistants massent les flancs d'un patient qui souffre d'une rage de dents, pendant que deux autres lui massent les jambes. » A la suite d'échanges que nous relayons avec Alain Cabello-Mosnier, L. Galopin nous précise alors la source de cette information qui se trouve dans Traité des maladies chroniques, par Caelius Aurelianus, TDM Fiche techniqueI, 37.

Le massage dans les sports, par le Dr. H. Somen, Ed. Baillière 1913 TDM Fiche techniquepage 69 nous avons une évocation grecque de massage à plusieurs mains en mobilisant parfois huit mains : « Le boxeur, assis sur une chaise, pose ses jambes sur les genoux d'un masseur accroupi devant lui et lui pétrit le mollet et les cuisses. Un second masseur frictionne l'abdomen, le plexus solaire, bien connu des masseurs et des boxeurs. Souvent deux autres masseurs pétrissent en même temps les deltoïdes, les sus-épineux et les muscles des bras. »

Massage à dix mains : Rush Hour 2, de 2001 par  Brett Ratner avec une scène où l'inspecteur de police Carter (Chris Tucker ) se fait masser les trapèzes par l'une, le bras par une autre, deux ont chacune une de ses mains dans les-leurs et la dernière la jambe.

Terme en lien direct avec le massage. Massages avec les pieds : section MASSAGES A DISTRIBUTIONS PODALES du NUANCIER POSTURAL.

Le massage podal alternative à ce que l'on désigne sous le terme générique de massage manuel. En effet, le massage est improprement supposé être effectué qu'avec les mains alors que l'ensemble du corps peut être mobilisé où qu'une seule de ces parties soit spécialisée comme les bras, les avants-bras, les coude et/ou les pieds.

En Asie par exemple mais aussi en Russie, certaines techniques de massages se pratiquent avec les avec les pieds par foulage ou pressions statiques. Le poids du corps peut être allégé en se suspendant avec les bras ou les mains à des barres parallèles qui permettent une grande dextérité dans l'exécution en utilisant les talons, les orteils.

Marcireau nous indique dans La médecine physique secrets d’hier, techniques d’aujourd’hui, Paris : Le courrier du Livre ; 1965 TDM Fiche techniqueà « l’époque coloniale, les porteurs qui fournissaient une longue marche avec des fardeaux…, arrivés à l’étape très fatigués, se piétinaient le dos entre eux. » Bernard Petitdant le cite dans Massage manuel et instrumental en Europe du début du XIXème siècle à l’entre-deux-guerres, 2021 TDM Fiche technique(p.46, 47).
Ci-contre,
massages des thermes de Tifflis dans le Caucase Fiche techniquede Dimitri Ermakov.

Voir la technique japonaise de l'ashiatsu.
Livre associé : Histoire des accouchements chez tous les peuples, par Witkowski, Paris, 1887 TDM Fiche technique 
Voir
massage des pieds.

 

 

Canon d’Avicenne de 1595

Terme en lien direct avec le massage. Massage avec les coudes : voir section MASSAGES A DISTRIBUTIONS BRACHIALES du NUANCIER POSTURAL

Massage avec la langue, terme générique servant à désigner une forme de la famille des massages buccaux section MASSAGES MANDUCATOIRES du NUANCIER POSTURAL pouvant présenter deux entrées, soit iconoclaste et disruptif par l'approche, soit rejoindre les quatre stades que nous avons défini des massages sexuels.

 

Périmètre d'intervention : peau, muscles, sang, lymphe, esprit, énergie et d'autres.
Termes associés : toucher ; mouvement ; geste ; malning ; etc...
Voir
: Haptique
Personnes concernées ?
Massage des vivants
:
Les nouveau-nés avec les travaux de
Ruth Rice ; les enfants ; les adolescents ; les adultes ; les personnes âgées ; les personnes séniles ; les personnes handicapées mentaux ou moteurs, les personnes hospitalisées, dans le coma ou en situation de mort cérébrale.
Les autres espèces animales peuvent être associées au
massage à divers degrés par l'intention ou la conséquence. (voir Massages animals)
Massage des morts : la caresse, l'assouplissement des articulations en préparation du funèbre voyage du défunt comme chez les Daza du Niger. Voir Massage thanatique, massage thanato-morbide et réverso-thanatique..
Le
minéral peut aussi rejoindre cette dialectique par la conséquence (éboulement, contact).

Voir infra-massage.

Position : la position idéale en massage est celle la plus à-même de recevoir un toucher à un moment donné, en un mot, il n'y en a pas. En terme de relaxation, celle allongée paraît la plus indiquée et conforme aux rythmes physiologiques humains mais il peut être donné ou reçu debout, accroupi, à genoux, assis, etc.

Masseur debout

Masseur sur table

 Là il s'agirait d'illustrer un masseur perché sur une table

Masseur au sol

 

 Masseur accroupi

 

 Masseur à genoux,

 

Masseur assis,

 

Massé debout

Massé sur une Massages sur table

Massé au sol

 

 Massé accroupi

 

 Massé à genoux,

 

Massé assis,

 

Matériels de massages :
Outils rencontrés : Bâton à masser ; dos d'une cuillère ou d'une pièce de monnaie; Fouet ; Palette ; Battoir ; soie ; plumes ; flanelle ; marteau à massage etc..
Mobilier de massage : meuble pratique, parfois maçonné et ergonomiquement adapté au massé et au masseur(se). Exemple de mobilier associé au massage dans l'histoire : banc ; canapé ; chaise ; chaise longue ; chaise de massage ; divan ; futon ; göbek tasi ; Lit de massage ; Massagebett (de Zabludowski p. 146); masso-lit (de Weber); natte ; plan incliné ; sofa ; table de massage ; tabouret ; tapis de massage etc... Voir set du masseur.

Voir vêtement en massage et de massage.

Produits masso-associés : selon l'intention tout produit de quelque nature qu'il soit peut entrer dans le collectif massant. Eau ; vapeur ; émollient ; pommade ; onguent ; cérat ; Ceroma ; Cire d'abeille ou de bougie minérale ou végétale ; talc ; pâte ; graisse ; mucus ; salive ; farine ; chocolat ; miel ; huile ; gel ; axonge, beurre (beurre de karité) ; terre (voir Adâmâh, argile) peuvent êtres utilisés comme médiateurs, intermédiaires, soignants, fluidifiants, protecteur pour accompagner le mouvement, le compléter, l'adoucir.

Produits masso-associés à la littérature (20/01/20)

– L'alcool à 90° Dans Le massage dans les sports, par le Dr. H. Somen, Ed. Baillière 1913 TDM Fiche techniquepages 65 « Les coureurs à pied se frottent avec de l'alcool à 90°. »
Huile camphrée et alcool" H. Somen, 1913 TDM Fiche techniquepages 74 « ...douche et fort massage avec composition d'huile camphrée et alcool. »
– Glace :
H. Somen, 1913 TDM Fiche techniquepages 69  « Le boxeur est fréquemment aspergé d'eau fraîche ; nous avons vu faire des friction sur le dos avec des morceaux de glace. »

Dans Des sources du savoir aux médicaments du futur, Fleurentin, Pelt et Mazars, Ed. IRD, 2002 TDM Fiche technique p. 341-342 : Le massage, une forme de traitement dans la médecine traditionnelle chez les Seereer Siin du Sénégal, par Doris Burtscher, Felicia Heidenreich et Simone Kalis paragraphe 6, [Le traitement] nous lisons "...il met quelques gouttes du liquide dans ses mains et enduit les parties affectées du corps pour assurer une protection contre la cause de la maladie et contre toutes les mauvaises influences."
Les productions corporelles sont également au premier chef concernées par cette médiation, de l'
urine jusqu'au simple sebum en passant par la sueur ou le crachat que nous retrouvons en lien avec le massage font la jonction optionnelle avec le fait de ne "rien mettre".

Terme en lien direct avec le massage. Massage à sec, ou (Massage naturel), liberté ou nécessité de pratiquer le massage sans l'emploi d'agents extérieurs, fluidifiants, thérapeutique ou pas, à même la peau ou au travers des vêtementspouvant produire par-lui-même ses propres effets comme le mentionne cette thèse Le Massage thérapeutique de l'abdomen, sa technique, ses indications, par Léon Salignat Ed. J.-B. Baillère et fils de 1901 TDM Fiche techniquep. 17 "Pour les effleurages, on pourra les pratiquer avec la main sur les téguments à sec.". voir aussi ces deux cartes-postales (Royat Information ouverte dans une nouvelle page 57 Cet icône redirige vers une photo. & 59 Cet icône redirige vers une photo.) & Cet icône redirige vers une photo. mais aussi ci-contre.
Le
massage à sec utilisera le médiateur d'une peau soit très propre (glissante par absence d'impureté), soit perspirante (transpiration abondante), soit très poilue (Massage des phanères dit aussi pilaire). Voir huile sèche, frictions sèches.

Utilisation de petites pièces de bois dans Kinésithérapie, de Ling par Georgii Ed. Baillière, 1847 TDM *** ** Fiche techniquepage 64 « On trouve dans un journal médical anglais la relation d'un amiral (Clarke ?) qui s'est complètement guéri de la goutte Information ouverte dans une nouvelle page eu se frictionnant avec de petites pièces de bois dont la forme s'adaptait à celle des diverses parties sur lesquelles il voulait agir. »
Massages à onguents génériques : pratiques dont le nom est associé à sa préparation, plus rarement des techniques communiquent sur la nature-même du médiateur chimique ou organique de sa texture de liaison.

Massage aux fruits

Massage aux raisins
Massage à la crasse gloios/strigmentum

Massage au chocolat

Massage à l'huile, etc.
Massage à la bougie, etc.

Massages à onguents traditionnels : association traditionnelle d'un massage donné avec un intermédiaire végétal, animal ou minéral conseillé pour son exécution.

Bol Kansu : beurre de ghee

Massages ayurvédiques : huile de sésame

Massage tibétain : huile de bourrache

Massage tahïtien : huile de noix de coco, fleurs de Tiaré ou vanille de Polynésie.

Massage nuru : gel de nori

Massage breuss : huile de millepertuis

massage lomi lomi ou Massage-Français : huile chaude

Cao Gio (massage par grattage)

Massage aux jets : projection d'eau ou d'air sous pression pour inter-agir sur la peau. Voir notre définition dictionnairique Massage aux jets, Douches accompagnées.
- La technique dite
massage au bol Kansu a ceci d'intéressant ici qu'elle suppose le massage par la seule force des ondes d'un bol frappé sans forcément en passer par le toucher. Voir aussi Massage magnétique.

Massages génériques (et souvent inadéquats), pratique massante atélique, intuitive ou s'inspirant de diverses techniques existantes sans en revendiquer aucune dans son intitulé. Exemple : Massage à l'huile ; Massage à 4 mains ; Massage de bien-être ; Massage classique ; Massage de complaisance ; Massage de confort ; Massage de détente ; Massage intuitif ; Massage naturiste ; Massage de relaxation (massage relaxant); Massage tradfitionnel.
Voir
massage généraliste ; massages historiques.

Les gestes associés au massage ou synonymes (liste non exhaustive à large spectre) : (voir l'équivalence thanatique) absorption ; accrocher ; agacement ; agrippe ; anatripsis/(psie) ; appuyer ; aspiration ; asséner ; assouplir ; automasser ; badigeonner ; baiser & baiser ; balancement ; balayage ; ballottement ; battre ; bercement/bercer ; bifler ; bousculer ; branler ; brosser ; buter ; calotte/calotter ; caresses ; chamboning ; chatironner ; chatouillement ; cisaillement ; claquement/claque ; cogner ; coïter ; connexion ; concussion ; contact ; contrectation ; copuler ; cracher ; craquement ; cunilingus ; déchiqueter ; défloration ; défoncer ; déplacement ; disloquer ; doigter ; ébranlement ; écartèlement ; écrasement ; effleurage ; embrasser ; emparer ; empoigner ; enduire ; endurer ; enfoncer - enfoncement & retrait ; enserrer ; enveloppement ; essuyer ; étouffement/étouffer ; étrangler ; extension ; facesitting ; fellation ; férulation ; finition ; flagellation ; flexion ; Fota ; foulage ; fourrer ; frappement (frapper); friction ; frôlement ; frottement ; gifle ; glisser/glissement ; gober ; grappiller ; gratter ; griffer/griffures ; hachure ; herser ; heurter ; imprégner ; imprimer ; intercrural ; irrumation ; krammgriff ; lacération/lacérer ; laper ; léchage ; lubrifier ; nettoyer ; mâchouiller ; malaxation ; malning ; manuéliser ; massage plaqué ; masser ; masturber ; meulage ; mili ; modelage ; molester ; mordillement ; mouiller/mouillure ; oléation ; onction ; ondoiement ; palétation : palper-rouler ; papouiller ; peau-à-peau ; peigner ; pelotage ; pénétrer/pénétration ; percussion ; pétrissage ; pincement ; picottement ; pizzicati ; plissement ; pointillage ; polissage ; postillonnage ; pousser ; presser ; pression ; projection ; pronation ; psélaphie ; ratisser ; remuer ; rotation ; rouer ; roulement/rouler ; savonner ; schamavahna ; schampooing ; sciage ; sécher ; secousse ; sentir ; shaking ; sillonner ; sodomie ; sonder ; soulèvement ; strier ; strigilation ; succion (sucer) ; succussion ; suçotement ; supination ; tambouriner ; tamponner ; taper / tapement ; tapisser ; tapotement ; tâter ; taxis ; téter ; tiraillements ; titiller/titillation ; traction ; torsion ; torturer ; toucher ; toogi-Toogi ; tremblement ; trémousser ; tripoter ; tripsie ; triturer ; Tumbo ; va-et-vient ; vibration pointée ; Xérotribie ; zugdruck ; etc...

Ci-dessous une illustration Laubadère sur un mode descriptif relatif proposé par Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universel encyclopédique (1898 p. 1004).

 Selon la loi, dispositions de la loi de 1892 dont l’assouplissement sera demandé par la pétition des magnétiseurs devant la représentation nationale avec pour opposition La Société de kinésithérapie et la Société de Médecine et de Chirurgie pratiques de Paris, allant jusqu’à brandir la menace de la prostitution, comme dans l’ouvrage Massage et Masseurs, par le docteur Louis Lièvre, Ed. Henry Paulin et Cie 1905 TDM Fiche technique, créant les conditions d’une “scandalisation” a posteriori par rapport à la situation anglaise de 1894 dans la très sérieuse revue médicale British Medical Journal.
- « On entend par
massage toute manoeuvre externe, réalisée sur les tissus, dans un but thérapeutique ou non, de façon manuelle ou par l’intermédiaire d’appareils autres que les appareils d’électrothérapie, avec ou sans l’aide de produits, qui comporte une mobilisation ou une stimulation méthodique, mécanique ou réflexe de ces tissus ». Cette définition qui a reçu l’aval de l’Académie de Médecine et du Conseil d’Etat, est officiellement définie par l’Article R4321-3 Les Articles du Code Santé Publique du Code de la Santé Publique, dispositions réglementaires (Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 – JO du 8 août 2004) qui nous explique que si nous pouvons pratiquer l'art du massage, il ne peut nous qualifier. Néanmoins, la spoliation remonte au 30 avril 1946 (N° 46 858) et perdure toujours en 2012.
Pour
Arnaud Choplin, Mémoire Apprendre le toucher. Du toucher à la perception. Juin 2011 TDM Fiche technique page 14 " Le terme est défini de façon restrictive au niveau législatif pour protéger la profession de masseur-kinésithérapeute dans le décret n° 96-879 du 8 octobre 1996 (Ministère du Travail et des affaires sociales, NOR : TASP9623057D). Le massage effectué dans un but thérapeutique ou non, relève du monopole du masseur-Kinésithérapeute. Telle en a décidé la Cour d’Appel de Versailles, dans son arrêt N° 33, du 21 janvier 2005, venant ainsi confirmer le décret susvisé. (Dubois, 2006, cs 21 février 2011)."

Ainsi, le mot massage et tout ses dérivés, masseur, massant furent interdits d'utilisation sous peine de poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine. Il s'agissait-là d'un détournement de la loi au service d'une communauté technique qui s'était accaparée ce qui n'était qu'un terme générique servant à définir l'ensemble des métiers du massage. MAIS
En 2016 le monopole est tombé et u
n arrêt de la Cour de cassation, criminelle, Chambre criminelle, 29 juin 2021, 20-83.292, dit que "seul le massage à visée thérapeutique fait partie du monopole des kinésithérapeutes. Le massage à visée de bien-être tombe dans l'espace public." Les Articles du Code Santé Publique

 Les dangers imaginaires du massage : Au-delà de la subversion que le contact avec le corps suppose, _mixe résiduel entre chute de Rome (décadence), préceptes judéo-chrétiens (morale) et interdits civilisationnels du XIXème siècle (construction de tabous)_, la perte d'expériences sensitives amène le milieu médical, certes à rompre pour partie avec les pratiques religieuses établies depuis l'Antiquité comme l'a fait l'École de Cos avec les prêtres-médecins en usage à l'École de Cnide avec Hippocrate comme figure de proue, mais aussi à reprendre à son compte une partie des règles religieuses et sociétales qui donnaient une sorte de quitus à celui qui les transgressait pour ses besoins de la thérapeutique.
Le climat révolutionnaire qu'installe le XVIII
ème siècle s'étend à travers toute l'Europe, dans tous les domaines ou presque et se propage au siècle suivant. Ça part de Suède pour la gymnastique avec Pehr Henrik Ling (1776-1839) aux manettes, les travaux de Carl August Georgii 1808-1881 (père de la kinésithérapie en 1845) et ceux du Dr Johan Georg Mezger (1838-1909) disciple de Ling (qui donnera les grandes lignes du massage suédois). Ces initiatives participent des théories hygiénistes dont les médecins s'emparent jusqu'aux travaux qui démontrent l'intérêt du massage sur la physiologie du corps comme ceux de Castex. Dès que la chose est entendue, commence tout un mouvement de régularisation des pratiques médicales, d'interdictions d'exercer des rebouteux, de spoliation par la loi du mot massage dont-ils s'emparent et l'élaboration d'auxiliaires du toucher qu'ils fondent à partir du même alliage de mépris qu'ils propagent comme lors du Congrès pour la répression de l'exercice illégal de la médecine de 1906, TDM Fiche technique, ayant pour but de condamner notre supposé charlatanisme et à progressivement établir les règles de l'exercice illégal de la médecine.
On ne compte plus les propos acerbes, les
praticienss traités de toucheurs, les procès pleuvent (Les poursuivis en justice) alors-même que des masseurs, des rebouteux mouraient pour la France. Le Dr Léon Petit revendique "l’exercice de la pratique et de son contrôle. L’aspect curatif de la méthode est fortement souligné par l’auteur qui exprime le souhait de « rester médecin tout en faisant du massage » et de faire disparaître le masseur de métier qui représente un danger, même dans l’exercice du massage hygiénique. »" Jacques Monet page 158, Emergence de la Kinésithérapie en France.
Masser devient un danger et comme pour la masturbation au XIXème siècle, on fournit des preuves de sa létalité, on nous explique qu'un caillot sanguin sur une zone molle peut remonter au coeur et déclencher un infarctus. L'Ordre des kinésithérapeute freinera des quatre fers lorsque le législateur, n'y tenant plus, finit par légaliser le massage en France.

 Les dangers réels du massage : aucun, sinon ceux qui nécessitent un recours au bon sens comme ne pas masser une personne récemment opérée, souffrant de phlébites, de problèmes veineux graves, de fragilités osseuses, les femmes enceintes (présentant des contres-indications), les mourant et les pendus !

Massage-s hygiénique-s (générique), voir hygiène du massage.

Massage hygiénique, Estradère Du massage 1863 TDM Fiche technique pages 113, massage que l'on pratique sur une personne bien portante. Il s'agit donc des techniques de massage non pas tant de complaisance que destinées à entretenir la santé. Aujourd'hui nous parlerons davantage de massage préventif.
Massage(s) thérapeutique(s), que l'on pratique sur une personne présentant une pathologie.

Les deux grands pôles géographiques : à développer progressivement notamment sur la place du Moyen-Orient en massage.
Massages asiatiques, désigne l'ensemble des pratiques, techniques et méthodes engageant le massage issus d'une tradition asiatique avec ses impliquants historiques, philosophiques, culturels et religieux.
L'
Inde, la Chine sont les deux grand pourvoyeurs de massages et les plus anciens si tant est que l'on puisse parvenir un jour à les dater. Les principales lignes directrices sont d'abord la prévention là où l'occident y voit d'abord la thérapeutique, et même sous sa forme érotique les massages se parent de la connaissance du corps.

Massages occidentaux, désigne l'ensemble des pratiques, techniques et méthodes engageant le massage issus d'une tradition occidentale avec ses impliquants historiques, philosophiques, culturels et religieux. Les deux grands vecteurs de massages sont portés par la Grèce et l'irrédentisme Romains avec les aliptes, les iatraleptes même si bien avant eux, l'occident développe ses propres moyens de soigner par les mains. Aujourd'hui, le massage est plus synonyme de relaxation et détente que de thérapie. Les rythmes occidentaux ne sont pas ceux de l'Asie et exige des adaptations particulières en lien avec le corps mais aussi avec le temps.

Massages orientaux, voir Massage oriental.

Voir Lieux dédiés aux massages.

 Masso-Archéologie, voici rassemblé ici les quelques termes inusités qui découlent du mot massage et qui furent cités.
Terme en lien direct avec le massage. Macer, déformation primitive du verbe masser. Historiquement, celui qui l'aurait employé le premier, à l'heure actuelle de nos connaissances (CFDRM) serait Guillaume Le Gentil de la Galaisière dans le tome 1 de :
  *** ** Voyage dans les Mers de l'INDE de 1779 TDM Fiche technique page 128 « Je place ici l'art de macer, que les femmes savent pratiquer comme les hommes. Jean-Henri Grose, en parlant de Surate Information ouverte dans une nouvelle page, décrit un usage établi dans l'Inde, ou d'une espèce d'opération, comme il l'appelle, très en usage chez les Orientaux, & qui est peu connue en Europe : j'ignore qui sont les voyageurs qui en parlent.
A la côte de Coromandel
Information ouverte dans une nouvelle page, cette opération est aussi connue qu'à Surate Information ouverte dans une nouvelle page : on la nomme macer ou masser, (se faire masser) »
Il parle aussi de
massement.

Terme en lien direct avec le massage. Massagiste, nom d'origine anglaise massagist plus utilisé aux US que l'on a pu voir françisé et donner aux masseurs comme l'illustre cette carte-postale de ou inspirée de Dimitri Ermakov pour ses scènes Caucase à Tiflis, ancienne Tbilissi, célèbre pour ses Bains et ces clichés d'hommes massants souvent associés au frotteur. C'est à l'heure actuelle la seule entrée que nous ayons exhumé avec le mot massagiste. Il semble que nous retrouvions cet intitulé associé aux juifs du Maroc.
Nous avons aussi cette référence radiophonique qui en utilise le vocable
Wilma Dias La massagiste de 1982.

Terme en lien direct avec le massage. Massement, action de masser, (source : http://ccrh.revues.org) nous lisons que « Dès 1819, le terme de « massement » est employé par Piorry pour désigner le massage. Piorry, « Massage », Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, XXXI, op. cit, p. 76. », pourtant le CFDRM nous indique que nous retrouvons ce joli néologisme bien avant dans :
Voyage dans les Mers de l'INDE TDM Fiche technique, par Guillaume de la Galaisière, 1779, tome 1er page 128. Puis...
• Idem chez
Estradère Du massage 1863 TDM Fiche technique pages 60 ou 116 en citant M. Piorry.
Daquin, avec la seconde éd. de Des eaux thermales d'Aix dans le département du Mont-Blanc: de leurs vertus médicales.., de 1808, éditeur P. Cléaz TDM Fiche techniqueécrit p. 9, « Ceux qui ont suivi l'Empereur Napoléon Information ouverte dans une nouvelle page en Égypte rapportent que cette méthode existait aussi chez ce peuple, et quelle était mise en usage à la sortie du bain ; on lui donnait le nom de massement, et on l'emploie sur celui qu'on veut masser, en frottant successivement... ».
• 39eme volume du
Dictionnaire des sciences médicales Fiche technique : "... la Palette allait grand train, et son exercice n'était interrompu que par la palpation, la contrectation et toutes les ressources manuelles de la psellaphie, mot que nous désirerions voir adopter pour exprimer élégamment ce qu'on y appelle lourdement et grossièrement le massage, le massement.".
Gymnastique et massage médicaux, par Thooris Ed. Doin et Cie 1951 TDM Fiche technique 
Bernard Petitdant nous dit dans Massage manuel et instrumental en Europe du début du XIXème siècle à l’entre-deux-guerres, 2021 TDM Fiche technique(p. 18) "Quant à « massement » il a rapidement disparu. Il ne semble pas avoir été utilisé au-delà des années 1850. Seul Thooris43 réutilise, au milieu du XXème siècle, le terme « pour désigner, par un autre mot que massage, un ensemble de pratiques complétant les effets du mouvement »." Il faudrait connaître ses sources à moins qu'il ne se base sur les présents travaux du CFDRM de Paris qu'il cite à plusieurs reprises, ce qui commanderait de poursuivre nos recherches afin d'en vérifier a justesse.

Définitions imparfaites et progressives.

     Classification par attribution formelle 

Ici nous procédons à une mise en arborescence pratique du massage selon trois volets, les Massages implicites tels qu'ils s'ordonnent autour d'un corpus connu qui, dès qu'ils sont dispensés sont compris comme tel ; les Massages explicités exprimés, historicisés, mis en volume, soient-ils sexuels et déployés dans un esprit de méthode et d'actions connues et enfin, les MASSAGES DISCORDANTIELS entre proto-massages et crypto-massages listant tous les espaces périphériques délaissés contenant des fragments de massages, des adn fonctionnels. Concrètement, si vous réduisez le massage à ce que doit être le massage dans la représentation nettoyée que vous vous en faites, alors ce n'est plus du massage mais juste le fruit d'une définition restrictive et puriste. Autrement dit, la question ne doit pas s'articuler autour de deux oppositions à choix uniques avec d'un côté des massages-fruitiers, taillés pour produire, et de l'autre des massages sauvages, laissés à leur nature, mais bien de disposer de masso-environnements qui laissent les deux cohabiter. Ce n'est qu'une branche propositive dans l'arborescence des massages.

 

1. MASSAGE-S EXPLICITÉ-S, (n. & f. cfdrm) clairement énoncé ; 1er stade de la ventilation à trois termes proposée, englobant l'ensemble des massages verbalisés quelle qu'en soit la teneur et les aboutissement ou à ce point communs que l'expression du visage ne laisse aucun doute sur l'intention comprise par les deux parties.

Seront contenus ici la totalité des méthodes parfaitement délimitées par les habituels points d'attaches historiques, pratiques (maîtrise et ressenti), techniques mais également les propositions sans ambiguïté au regard de leurs finalités sexuelles et ce, qu'elles soient privatives ou prostitutionnelles. Là nous voyons que l'axe de travail se veut ouvert, structuré et volontairement explicatif. Citer le Massage suédois est un espace phonétique explicite puisqu'il installe un repère, donc un massage est explicite par ses affirmations là où explicité, suppose une synchronicité de sens, un alignement.

Mais attention, ce que nous exposons là ce ne sont que des armatures de travail, vous êtes sous la vaste charpente d'un grenier proposant l'élaboration d'une nomenclature qui nous est apparu insuffisamment précise pour la laisser dans l'imprécision de ses limbes. Partant de ce constat, il nous semble plus prudent de bien distinguer massages explicités et massages explicites.

Massage explicite, sans zone d'ombre, détaillé, présenté clairement, connu, compris mais pourtant pas sans double fond. L'expression comporte un versant péjoratif parce qu'imprécis, avec une forte malléabilité  à la supposition, à l'interprétation, son caractère suggestif est non négligeable, il est utile de l'employer en toute connaissance de cause. Un massage explicite, suppose un versant intimiste, rose...

2. MASSAGE-S IMPLICITE-S, (n. & f. cfdrm) immédiatement compris sans verbalisation ; 2e stade plus diffus de cette distribution à trois termes exposant des masso-pratiques plus mouvantes qui se constituent d'elles-mêmes sans avoir besoin d'être verbalisées, détaillées comme masser spontanément les trapèzes de quelqu'un quelques minutes en toute amitié ne justifie pas nécessairement que l'on justifie son geste avant de l'effectuer, la personne bénéficiaire comprendra instinctivement la situation pour l'intégrer dans un contexte social clairement appréhendé. Idem à se masser les tympans ; les massages de circonstance, mêmes érotiques. Syn. présomptif . On peut également parler de massage-s dormant-s.

3.      MASSAGE-S DISCORDANTIEL-S : Massages controversés (aspectuel) présentant un caractère discordant ou supposé sine-technica - (n. & f. cfdrm 19/04/22 A. C.-M.) ou Massage anomal ou automassage, 3e et dernier stade parmi les plus invisibiliser de cette trilogie établissant une discordance, une anomie qui dénie à certains espaces filiatifs de massages réputés dégradés de s'en réclamer. Le terme fut utilisé pour désigner des ensembles disparates de pratiques que l'on n'associerait pas spontanément à du massage malgré leurs manifestes concordances dédaigneusement occultées pour ne retenir que l'exercice d'une acception courte et communément admise. Les massages discordantiels, ce sont tous les massages qui sont supposés ne pas en être un et c'est dans la négation même de leur existence (ou la certitude de leur inexistence) que se révèle l'atavisme de leur passé. D'ailleurs, plus on met de force à les nier, de désespoir à tenter de s'éloigner de leur attraction, et plus on s'en rapproche insolublement. Asséner une vérité dont on ne connaît pas vraiment les contours, n'est que l'affichage inconscient de notre propre doute.
Les premier des massages discordantiels sont bien évidemment les
massoïdes, c''est-à-dire ceux qui dans notre quotidien en ont l'aspect mais pas le statut. D'ailleurs, plus la dénégation est forte, intransigeante, plus elle nous donne d'indications sur la masso-sensibilité de celui ou de celle qui se refuse à cette architecture.

Ces formes ayant perdue leur caractère masso-implicite (entendu par tous) ou masso-explicite (verbalement décliné) au regard de l'aspect attributif qu'on délivre à une technique du type (un massage c'est ça), elles rejoignent le halo des massoïdes déviatifs , éjectifs , ingressifs ou interpellatifs . Le massage souffre de règles sociales attributives, restrictives qui le confine à des généralités de complaisance, et si ceux qui sont décrits sont les plus aboutis, les autres restent dans des limbes qui les privent de tout espace de description. Il ne suffit pas de dire "ceci n'est pas du massage" pour que ça n'en soit pas un ; non seulement ces pratiques peuvent y prétendre puisqu'elles entretiennent un incontestable lien par concaténation en raison de la pauvreté des éléments positivistes qu'on leurs octroie (massage devant forcément rimer avec = bien-être), mais aussi parce que l'attendu contractif s'inverse pour rejoindre des formes inhabituelles pour un massage telles que l'insoutenable (torture, viol, frapper etc), le disqualifiant (les sexuels : fellation, sodomie etc), ou les mièvres (comme le "baiser applicatif", sucer son pouce, le suçon, se laver avec un gant de toilette).

Parmi ses exemples de Massage(s) intersecitionnel(s), une caresse, une masturbation ou une démonstration philamatologique (art du baiser) seront immanquablement réduits à leur unité de sens péjoratif (le sexuel est un occultant orientatif) plutôt que vraiment et ostensiblement regardées par le détail en omettant de considérer la part de massage inhérente à la gestuelle displacive de ces pratiques. Soit le tabou interfère (la sexualité, le sale, le morbifique), soit l'inanité de l'action (peigner (ou se...), etc), son statut de réflexe (gratter (ou se...), sa survenance (se frotter le front lorsque l'on pense), tout joue en sa défaveur, se passe comme s'il fallait l'éloigner, établir une indignité de contexte. Le massage conventionnel est assumable, ne nécessite pas de se justifier alors que l'ensemble des autres correspondances dont on ne perçoit les bruits que je qualifierais d'activitaires qu'après analyses, eux restent parmi les ostraca du tactile.

Pourtant, la simplicité et l'extrême diversité de ces unités de valeur ne doivent pas occulter le masso-réalisme qui se constitue sous nos yeux. Ne pas voir les couleurs de la diffraction de la lumière ne signifie pas qu'elles n'existent pas, ni qu'elles résultent du seul cristal qu'elles traversent dès lors que la diversité des prismes utilisés nous renvoient toujours les mêmes. Les massages discordantiels sont la matière noire des massages, leur masse est considérable, ce qui explique qu'il sont ceux qui nécessitent le plus d'explications et de développements, c'est dire qu'il n'était pas inutile de les qualifier.

Exemples non exhaustifs des massages discordantiels : discursif, ; displacif ; inductif ; proventif, désatributif (dénué d'attributs) *

 

     MASSAGE-S DISCORDANTIEL-S THANATIQUE-S & RÉTRO-THANATIQUE-S (ou réverso-thanatique).
Si les
massages finissent généralement bien, là il s'agit de circonscrire ceux qui se terminent mal.

Comme expliqué plus haut, parmi les multiples sources de matière noire identifiées en massage, certaines le sont nettement plus que d'autres, et toutes ne se valent pas. Ce sont des massages que l'on conteste et puis, ce sont des mots aussi, des mots auxquels on refuse le statut de qualificatif du massage.

Commençons par les MASSAGE-S DISCORDANTIEL-S THANATIQUE-S - rétribution de la norme,

Ils font partie de l'importante et parfois terrible sous-section des MASSAGES THANATO-MORBIDES, dégénératif , nociceptif , récessif , régressif avec les massage-s démersal-aux, incluant la torture, les maltraitances (fessées, tirer les cheveux et des formules comme "se faire frotter ou tirer les oreilles"), les affrontements (bagarre "rixe", coups (de pieds, de poings, de bâton, de palette, calottes etc) sont clairement masso-contre-intuitifs. Avec eux viennent aussi tous les massages qui commencent bien et se terminent mal, voir, tragiquement.

Cette turbulente famille vient comme une composante des massages discordantiels dont elle est le sous-sol et la plus révoltante, celle contre laquelle on se cabre le plus, tant nos arts semblent éloignés de prime de cet esprit de discorde perpétuelle et pourtant, lorsque l'on explore patiemment la scène de lutte, le crime se révèle à l'instar de ces films dans lesquels les enfants sont les assassins. Ce sont des massages dévoyés, des naufrages de la main...

Exemples non exhaustifs des massages thanato-morbides discordantiels : torturer DOUBLON A REVOIR

baiser (sous contrainte); battre ; bifler (sous contrainte); branler (sous contrainte); calotte/calotter ; claquement ; concussion ; cracher ; disloquer ; écrasement ; endurer ; enfoncer ; étouffement ; étrangler ; flagellation ; frappement (frapper); gifle ; griffer/griffures ; heurter ; lacération ; Massage(s) algédonique(s) ; molester ; mollarder ; mordillement ; pénétrer/pénétration ; percussion ; pincement ; rouer ; sciage ; secousse ; sodomie (sous contrainte); succion (sucer) (sous contrainte); succussion (sous contrainte); taper ; tapement ; tâter  (sous contrainte); torsion ; tripoter (sous contrainte); triturer ; etc.,

Puis vient les MASSAGE-S DISCORDANTIEL-S RÉTRO-THANATIQUE-S

Dits aussi réverso-thanatiques, c'est-à-dire qui possèdent un esprit de létalité-rattrapée, comme les frictions digitées lorsque les doigts se portent de manière réflexe sur une zone de surface heurtée du corps, on se cogne et voilà que la main apaise comme si elle pouvait disperser la douleur, comme celle du roi, les écrouelles. (massages réflexes de stade 1.)

Par exemple, "se frotter les mains" au sens propre comme figuré, constituent un exemple dans ce dégradé de massages discordantiels, qu'il soit poussé par le froid bleuissant les tissus ou par le lucre et ses promesses de bonnes affaires. Le froid est ici l'élément agresseur, nociceptif, celui qui fige, lorsque la friction arrive comme la solution contre l'engourdissement, la piqûre de l'hiver, c'est elle qui réchauffe, stimule la circulation, c'est elle qui renverse (réverso) le thanatique au bénéfice d'une satisfaction de confort rétablit. Au contraire, lorsqu'il s'agit de se frotter les mains par avarice ou devant la promesse d'un gain, tout vire au noir, cette perspective enchante le convoiteur mais la gestuelle qui l'accompagne, vient comme le fondement essentialisant d'une équivoque. Le surfaçage des paumes l'une contre l'autre est une symbolique qui traduit une abondance signifiée par le mime, la satisfaction d'une affaire rondement menée. C'est comme si c'était un massage dont le signifiant prenait le pas sur le signifié.

Se gratter un bouton qui nous démange, puis le percer, est un autre exemple de ce que peut être une construction thanatique défaite par la satisfaction de l'avoir résolu. L'action se le triturer calme la démangeaison pour un temps avant qu'il n'enfle de plus belle, le percer en le pinçant nous angoisse en le faisant tout en nous soulageant après l'avoir fait. Gratter c'est masser en mobilisant la partie cornée des doigts, pincer/percer c'est encore et toujours masser en exerçant sur la peau un point de pression ruptile (pincer) qui la conduit à sa rupture (percer). Ce masso-percement établit une jonction de contrariété entre inquiétude et satisfaction qui conduit ce concept à une janusation systématique, à une mise en abîme entre l'idéal convoité (ne plus avoir mal) et l'idée de perte résolument dispersive (perte d'humeur dissociative) pourtant génératrice d'une forme de plaisir.

Exemples non exhaustifs des massages réverso-thanatiques discordantiels : agacement (principe d'exaspération qui va vers la détente ou inversement) ; automasser ; baiser ; bifler ; branler ; chatouillement ; claquement ; craquement ; coïter ; copuler ; cracher, cunilingus ; défloration ; défoncer ; doigter ; écrasement ; empoigner ; enfoncer ; étouffement ; fellation ; férulation ; finition ; flagellation ; fourrer (sous contrainte); frappement (frapper); friction ; gifle ; gratter ; griffer/griffures ; gloios ; hachure ; heurter ; intercrural ; irrumation ; lacération ; laper ; léchage ; lubrifier ; nettoyer ; massage d'un hématome ; Massage(s) knismolagnique(s) ; massage auscultatoire ; massage cardiaque ; masturber ; mordillement ; mouiller/mouillure ; palétation : pénétrer/pénétration ; pincement ; picottement ; sodomie ; strigilation ; succion (sucer) ; suçon (pour l'épanchement sanguin qui colore la peau - le sang qui sort et le sang qui fait plaisir) ; tapement ; tapotement ; tâter ; titillation ; tremblement ; tripoter ; triturer ; va-et-vient ;

Table des matières des massages référencés en association avec à la Lettre M (voir aussi à Méthodes)

(l'ordre est alphabétique mais aussi parfois par familles, certaines définitions sont encore en cours d'écriture)

arrow04d.gif Massages reconnus et listés

arrow04d.gif Désignations généralistes & autres formulations reconnues ou propositionnelles 

arrow04d.gif Spécialisation par organe

 

  1. Bindegewebsmassage, ou aussi BGM
  2. Iatraleptique (gréco-romaine)
  3. •— Kinésithérapie (suédois, 1845 par Georgii)
  4. Massage ashiatsu (japonais)
  5. Malish (indien : nom du praticien ou de la technique)
  6. Massage californien (suédois/amérindien)
  7. Massage de Cornelius (des points nerveux)
  8. Massage Esalen (suédois/amérindien)
  9. Massage Hilot (philippin)
  10. Massage kobido (japonais)
  11. Massage nuru (Japonais)
  12. Massage réflexe (technique)
  13. Massage shiatsu & les Shiatsu (Japonais)
  14. - Massage suédois (vers 1868 par Mezger)
  15. Massage Tok sene (thaïlandais)
  16. Micro-massages (génériques)

 

Termes pratiques & techniques (objets)

  1. Massage au gant (de crin, de fourrure, de satin, de peau)
  2. Massage thermal (dév. les dif. eaux)

 

  1. Les tous 1ers sont les massoïdes

Géographiques :

Chronologiques :

Stratigraphiques :

  1. [Stade 1 : Primo-Masso-contact] engage le contact de la matière ; antérieur à l'apparition du vivant
  2. [Stade 2 : Antéro-massage] contact primitif réduit aux unis cellulaires.
  3. [Stade 3 : Proto-massage] passe du contact au toucher, intentionnel ou non dans le règne animal.
  4. [Stade 4 : Primo-massage] exercice de ses sens au quotidien, la caresse, la sexualité, et tout contact de peau à peau.
  5. [Stade 5 : Masso-chronologie]
  6. Massage circulaire plane (passe en forme de cercle.)
  7. Massage gyroscopique (passe avec un centre autour duquel on tourne)
  8. Massage éolien (par le souffle ou spirant)

MASSAGES DANS LA CELLULE FAMILIALE

  1. Massage interne (générique)
  1. Massage intuitif (générique)
  2. Massage investigatif (générique)
  3. Massage investigatif (auscultatoire)
  4. Massage algédonique (chatouilles)
  5. Massage aspercif (générique & suite)
    ou,
    Massage embrocatoire (dripping)
  6. Massages paratélique (où le plaisir est visé)
  7. Massage intra-végétalisé (excrément, etc)
  8. Massage extra-végétalisé (excrément, sueur mais aussi huiles etc...)

TEMPS

MASSAGES THANATIQUES (section générale)